Combien de temps vivent les plus vieux arbres en Europe ? Et où sont-ils localisés ?

Pour répondre à ces questions, il faut se rendre dans le sud de l’Italie, dans le Parc National de Pollino. Là-bas, plusieurs arbres millénaires, les pins Heldreich, ont déjà été découverts et l’un des plus vieux d’entre eux, nommé Italus, a été choisi pour pousser plus loin les investigations sur son âge.

carte
Parc National de Pollino (Italie)

Italus a la forme typique d’un vieux conifère : les branches du haut sont mortes, son écorce est abîmée, alors que les branches du milieu et du bas de l’arbre sont vivantes et portent des aiguilles fonctionnelles. Italus est implanté sur une pente rocheuse, à côté de falaises. On y trouve très peu de végétation au sol, et le sol en lui-même est très mince et posé sur une roche dolomitique permettant d’éviter considérablement les feux de forêt.

italus
Italus

Pour déterminer l’âge de l’arbre, les scientifiques ont prélevé du bois dans la partie inférieure du tronc et dans les racines affleurant le sol. En combinant des analyses de cernes avec des analyses de datation au radiocarbone, ils en sont arrivés à la conclusion que l’arbre avait…1229 ans en 2017 ! Il y a 1229, on était en l’an 788, 20 ans après le début du règne de Charlemagne. Et si la mémoire de l’histoire se trouvait dans les arbres… ?

M.B.

Publicités